J comme Dassin

Après Jules et Joe, voici Jonathan, héritier d’une lignée d’artistes qui nous ont enflammé les sens.

Né le 14 septembre 1978, Jonathan n’a pas bien connu son père Joe Dassin, décédé à 41 ans le 20 août 1980 à Papeete. Mais s’il ne souhaite pas utiliser son patronyme pour faire valoir son talent, il n’en renie pas pour autant une filiation qu’il partage avec son frère Julien. Jonathan entend cependant faire apprécier ses prédispositions de musicien et de chanteur en suivant un parcours personnel qui repose sur ses qualités artistiques et ses convictions profondes.

« La musique m’a toujours passionné. A 13 ans j’ai monté un groupe et nous répétions dans le garage familial. J’ai appris la trompette et j’ai joué de la musique africaine pendant de nombreuses années. Ce qui me plaît c’est la chanson. Je partage ce goût pour les beaux textes avec Olivier Villa que je rejoindrai pour une interprétation, le 5 septembre 2015 sur la scène de l’Olympia ».

En attendant l’emploi du temps de Jonathan est très chargé. Il se partage entre la promotion de son dernier CD, la préparation (pour 2016) de ses nouvelles créations et ses tournées au Kurdistan et au Kazakhstan où il est considéré comme un authentique ambassadeur de la chanson française

Et l’Italie… La famille Dassin a entretenu des rapports réguliers avec la culture italienne. Avant de s’installer en France, Jules Dassin était passé par l’Italie où il a réalisé un de ses grands films (La Legge). Joe Dassin par ses liens amicaux avec Adamo et Gigliola Cinquetti, et avec ses succès (Siffler sur la Coline, Ma bonne étoile, l’Eté indien...) avait de bonnes connaissances de la péninsule. La grand-mère maternelle de Jonathan est italienne et, nous n’en doutons pas, le public d’origine italienne lui témoignera toute son affection quand il s’adressera à lui.

Vous retrouverez Jonathan Dassin le 5 septembre 2015 à l’Olympia avec Olivier Villa. Site : www.jonathandassin.com

DSC_0025_edited.JPG

#Dassin #musique

Featured Posts