SANACORE


DSC_5369.JPG

SANACORE

4 chanteuses au diapason pour clamer la chaleur de la diversité

4 voix expressives et complémentaires aux intonations graves ou légères, ironiques, sensuelles et spirituelles qui forment une éclatante polyphonie pour vous plonger dans l’histoire rurale et sociale de l’Italie. Nous avons rencontré ces 4 jeunes femmes complices lors du spectacle qu’elles ont présenté en janvier et février 2015 à l’Espace Comédie Nation (75011).

Tania Pividori : Mes parents sont

du Frioul et je me sens proche de ce patrimoine culturel. Cependant c’est Giovanna Marini qui m’a donné l’envie de chanter. J’ai aussi été subjuguée par les chants nocturnes des personnages participant à la Semaine Sainte de Sessaurunca (vers Naples). Je suis diplômée en ethnomusicologie et j’enseigne régulièrement dans diverses structures. La création du groupe, SANACORE, il y a 20 ans repose sur ce plaisir de partager les traditions

orales en alliant la singularité des voix et la diversité des thèmes rituels.

J’aime aussi mettre en lumière les mots par la poésie et la musique.

Anne Garcenot est chanteuse et enseignante. C’est lors des cours de Giovanna Marini qu’elle rencontre Tania. Leur

goût commun pour la poésie, la voix et la musique baroque les a réuni pour créer cet ensemble où la prouesse vocale alimente et stimule la créativité et la bonne humeur.

Alessandra Lupidi

est originaire de l’Umbria. Elle est passionnée de jazz. Elle est compositrice, instrumentiste et

mezzo-soprano. Sa formation lyrique lui permet d’intégrer de nombreux

choeurs d’opéra. Elle adore l’improvisation vocale et dans le groupe SANACORE elle sait jouer de son timbre particulier et interpréter différents instruments musicaux.

Leïla Zlassi

est une jeune m a m a n , soprano lyrique. Sa formation de théâtre et de danse lui a permis de

participer à de nombreux concerts avec l’Orchestre National de

France ou la Philharmonie de Berlin, entre autres. Elle a aussi interprété différents rôles pour de nombreux opéras. Ainsi, elle a été Mimi dans La Bohème de Puccini.

Telles 4 vestales qui entretiennent le feu sacré de la vocalise, les prêtresses de SANACORE accueillent le public dans un spectacle qui rend un hommage fervent et chaleureux aux Mondine, aux migrants, à l’amour, à l’attachement à ses racines. Pendant plus d’une heure le public de CASA MIA est plongé dans l’histoire orale de l’Italie colorée d’humour et de sincérité. SANACORE offre surtout une rencontre unique avec les voix du coeur.

http://www.sanacore.org/

#SANACORE #CHANTSTRADITIONNELS

Featured Posts