top of page

Découvrez le dossier de l’édition 133 :

IN SICILIA (p. 19 à 33)

En Italie, 2024 a été décrété « l’année des racines ». A cette occasion, le gouvernement a lancé un vaste programme appelé Italea, un jeu de mot dérivé de « talea » qui signifie bouture. En effet, il s’agit de faire connaître le Bel Paese aux descendants des Italiens et Italiennes qui ont quitté leur pays jadis à la recherche d’une vie meilleure pour planter racine aux quatre coins de la planète. Selon les estimations, il y aurait quelque 60 millions d’Italiens et d’Italo-descendants disséminés de par le monde, hors Italie.

Aujourd’hui, beaucoup de ces descendants ont perdu le lien avec leur famille et leur terre d’origine. L’Italie a donc décidé de promouvoir le tourisme des racines, en les invitant à effectuer un retour vers la plante mère, à la découverte de la culture et des lieux de leurs ancêtres. Mais pas seulement. L’initiative prévoit également de les accompagner dans leurs recherches généalogiques.

Évidemment, la Sicile est l’une des régions les plus concernées par ce programme, ayant fourni l’un des contingents migratoires les plus importants du pays. Ainsi, Italea Sicilia (https://italeasicilia.com/) propose une large palette d’activités aux touristes d’origine sicilienne, en plus de les assister à reconstituer leur arbre généalogique.

Il suffit aux personnes intéressées de remplir un formulaire sur le site (il n’existe pas encore de version en français mais il y a une version en anglais) pour qu’on leur suggère un voyage concocté sur mesure à partir des renseignements fournis. Elles pourront ainsi se rendre dans la ville ou le village de leurs aïeux pour y découvrir la culture, les paysages, le patrimoine architectural et artistique, les coutumes, les fêtes traditionnelles, l’artisanat sans oublier, bien sûr, la gastronomie et les produits locaux.

De plus, une équipe de généalogistes est là pour aider les « touristes des racines » à aller puiser dans les archives de l’état-civil, des paroisses et des cimetières ou encore dans leurs propres archives familiales toutes les informations nécessaires pour retracer l’histoire de leur famille, voire retrouver des parents éloignés.

Régine Cavallaro

Ont participé à ce dossier : Régine Cavallaro, Rosalba Federico, Pasqualina Libone, Louis Salvatore Bellanti, Carmelo Calabrò, Sebastiano Repici e Jean-Claude Thiriet.

Cartina ITALIA286243645_763208705060621_5554869508340540339_n.jpg

Mais encore dans l'édition 133...

-L’annonce de la grande et unique journée du 12 octobre 2024 à la Maison d’Italie (75014) autour du travail de mémoire pour rendre hommage aux combattants italiens tombés en France lors des deux précédentes guerres mondiales

- L’hommage à Graziano Del Treppo, 80 ans dont 25 ans de fidélité à la VOCE et une vie consacrée à l’assistance des expatriés italiens.

- L’hommage à Christiane Rorato, réalisatrice, documentarite, artiste franco-italienne du Frioul, article rédigé par Liliane Tamussin.

- Les rencontres festives italiennes : 23 ans de l’association Drancitalie, le gala dansant des Ciociari à Lyon, le repas de printemps des Alpini du groupe de Paris, Ile de France.

- La présentation à la mairie du 75009 du nouveau livre d’Alberto Toscano : Camarade Blalabanoff “la grand-mère du socialisme”.

- La rubrique des nouveautés littéraires de Louis Salvatore Bellanti et ses rencontres avec Michel Uras L’échappée belle et Gianguglielmo Lozato Le syndrome du nord magnétique, ainsi-que le prix littéraire international Città di Cattolica attribué à Giorgio Spido pour sont ouvrage Mémoires d’Italie.

- La rubrique de Jacques Samela pour appréhender l’Italie à travers la presse française et notamment économique.

- Le coups de cœur de Marie-José Archieri : Les nouvelles voix de la variété italienne.

- Dans le chapitre Santé, Le docteur Franco Berneri Croce nous explique ce qu’est l’épigénétique transgénérationnelle, ou comment nos ancêtres façonnent notre ADN...

- La recette de Patrizio Avella : Spaghetto quadrato al pesto di limone alla Procidana...

- Un’Opera, una Regione : Sicile “La Terra trema” arrêt sur image, un film de 1948 de Luchino Visconti, décrit avec sensiblité et précision par Jean-Claude Thiriet.

Dossier 133 : “In sicilia”  

Quelques pages de l'édition 133

Avec LA VOCE, vivez l’Italie en France. Tous les 2 mois, au fil des pages partagez les particularités de nos cultures, de la langue et des territoires...

NOS ANCIENS NUMEROS

Découvrez le dossier de l’édition 132 :

“Progetto TURISMO DELLE RADICI” con la collaborazione del Comune di Paciano (PG) Umbria e Jean-Claude Thiriet per “Umbria Matta” (p. 27 à 33).

Il progetto di valorizzazione territoriale dei piccoli Borghi che si chiama "Turismo delle Radici" si pone come obiettivo quello di permettere di viaggiare alla scoperta delle proprie radici e della propria storia familiare. Tutti i nostri migranti all'estero hanno mantenuto un forte legame emotivo con la madrepatria e trasferito questo sentimento alle seconde e terze generazioni. Molti dei più giovani non hanno mai avuto l'occasione di visitare i luoghi dell'infanzia dei propri genitori o dei propri nonni.

 

Le programme de valorisation territoriale des petits bourgs intitulé "Tourisme des Racines" a pour objectif de permettre de voyager à la découverte de ses racines et de sa propre histoire familiale. Tous nos “expatriés” ont maintenu un lien émotionnel fort avec la mère patrie et ont transmis ce sentiment aux deuxième et troisième générations.  Cependant beaucoup de jeunes n’ont jamais eu l’occasion de visiter les lieux de l’enfance de leurs parents ou de leurs grands-parents...

 

Il "Turismo delle Radici" permette quindi di costruire delle proposte e delle occasioni per favorire il ritorno o il primo arrivo di generazioni di migranti italiani verso il proprio comune o territorio di origine. Si tratta di costruire un’esperienza straordinaria per gli italiani all’estero e per gli italo-discendenti desiderosi di riconnettersi con le proprie origini...

 

Le "Tourisme des Racines" a pour objectif de concevoir des propositions et des occasions pour favoriser le retour ou la première arrivée de générations de migrants italiens vers leur commune ou territoire d’origine...

Cartina ITALIA286243645_763208705060621_5554869508340540339_n.jpg

Mais encore dans l'édition 132...

- La suite des “Racconti” di Philippe Rossini et les anecdotes de Kirsten à Rome dans les années 1960.

- Le rôle de GELSOMINA (personnage interprété en 1954 par Giulietta Masina dans le du film la Strada de Fellini) repris admirablement pour le théâtre par Nina Karacosta dan sune pièce mise en scène par Pierrette Dupoyet. Un article de Liliane Tamussin

- “Una Roberta a Parigi” une divine comédie comme l’écrit Mario Vecchione. Dans cette satirela talentueuse Roberta Checchin interprète avec humour et perspicacité la vie quotidienne d’une Italienne plongée dans le contexte français et parisien plus préciément.

- La rubrique littéraire : 6 livres choisis et détaillés par Louis Salvatore Bellanti.

- La rencontre vituelle de Franco Berneri Croce avec GIACOMO CASANOVA.

- Le rapprochement linguistique entre l’italien et le français dans la rubrique animée par Luigi Marcelli et Walter Tenaglia : Perché si dice così (exemples 43 et 44).

- La rubrique de Jacques Samela pour appréhender l’Italie à travers la presse française et notamment économique.

- Le coups de cœur de Marie-José Archieri : Promenade romantique dans le Golfe des Poètes.

- Dans le chapitre Santé, Le docteur Franco Berneri Croce nous révèle comment lutter contre le stress en appréciant la magie de l’instant…

- La recette de Patrizio Avella : Bigoli cremosi della laguna veneziana.

Dossier 132 : “Parola ai nostri compagni di strada”  

Quelques pages de l'édition 132